438-882-1719 info@mnutrition.ca
Prenez rendez-vous maintenant!

 Compassion et chocolat

chocolat st valentin

"I finally realized that being grateful to my body was key to giving more love to myself."
—Oprah Winfrey

Aujourd’hui c’est la St-Valentin, journée de l’amour et de l’amitié dans de nombreux pays! C’est la journée durant laquelle on utilise entre autres le chocolat comme prétexte pour signifier aux gens qu’on les apprécie et que leur présence nous est chère.

J’ai envie de vous poser une question que je pose souvent à mes clients qui souhaitent perdre du poids : «Vous traitez-vous comme vous traitez votre meilleur(e) ami(e) ou toute autre personne qui vous est chère (comme votre enfant, par exemple)?»

Trop souvent, j’entends des gens dans mon bureau qui se culpabilisent d’avoir mangé du chocolat ou de la poutine, qui se traitent de toute sorte de noms à cause de leur surpoids et qui se critiquent sévèrement parce qu’ils ont sauté leur classe d’aérobie ou de spinning. Résultat, bien souvent ces gens se punissent… avec de la nourriture! S’éloignant ainsi de leur objectif initial de perte de poids.

Le lien avec ma question? Je remarque aussi que ces mêmes gens sont souvent sensibles à la souffrance d’autrui, enclins à comprendre leurs amis, à les écouter sans les juger et à les réconforter lorsqu'ils sont confrontés à un échec. Ils font preuve de compassion envers les autres… mais pas envers eux! Comme si être très exigeant et très critique envers soi les garderait dans leur ligne droite de contrôle alimentaire. Comme s’il fallait souffrir pour être bien dans sa peau.

Cependant, plusieurs recherches récentes en psychologie suggèrent que l’autocompassion peut influencer la quantité d’aliments consommés et donc aider à la perte de poids.

L’autocompassion, contrairement à ce que plusieurs croient et redoutent, ne correspond pas à s’apitoyer sur son sort. Il s’agit plutôt d’être bienveillant envers soi-même, de se traiter en quelque sorte comme vous traitez vos bons amis, ou encore de réagir face à vous-même comme un parent qui réconforte son enfant qui vient d’avoir une mauvaise note.

Alors, vous traitez-vous comme vous traitez votre meilleur(e) ami(e)?

Si votre corps était votre meilleur ami, que feriez-vous différemment?

Seriez-vous plus à l’écoute de ses/vos besoins (faim, soif, sommeil, bouger, avoir des loisirs, etc.)?

Et si vous commenciez dès aujourd'hui, en cette journée de l’amour, à intégrer l’autocompassion comme ingrédient pour vous aider à atteindre vos objectifs de perte de poids ou de santé?

Marjolaine Mercier Dt.p. Nutritionniste

Référence

  1. Adams, C.E., Leary, M.R. Promoting self-compassionate attitudes toward eating among restrictive and guilty eaters. Journal of Social and Clinical Psychology, Vol. 26, No. 10, 2007, pp. 1120–1144
Joomla SEF URLs by Artio

membreopdq couleur

Horaire nutritionnistes

(sur rendez-vous)

Lundi : 9h00 à 20h00
Mardi : 9h00 à 20h00
Mercredi : 8h30 à 20h00
Jeudi : 10h00 à 20h00
Vendredi : 9h30 à 18h30
Samedi : FERMÉ
Dimanche : FERMÉ